Browsing Tag

Massimo Vitali

Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 4733 [post_author] => 1 [post_date] => 2015-03-09 13:49:05 [post_date_gmt] => 2015-03-09 12:49:05 [post_content] => Le photographe Massimo Vitali vit avec sa femme Annette Klein et son fils Otto à Lucca, en Italie, dans une église du 14ème siècle. Cette église vide pendant 17 ans, qui servait principalement de lieu de stockage ces dernières années, était également un lieu d'entrainement sportif des fascistes sous la période de Mussolini.   En Italie, lorsqu'on achète une ancienne égliseon doit la garder ouverte; on ne peut pas diviser l'espace en pièces plus petites. Pour l'habitat supplémentaire, l'architecte de Vitali, Paola Sausa,  a donc joint une ancienne sacristie de l'église. Après des fouilles archéologiques obligatoires, une dalle en béton a été coulée, et une structure métallique a été construite à l'intérieur pour créer un espace de vie sur 3 niveaux complètement ouverts. Un réhabilitation surprenante et magnifique, ou les matériaux et meubles modernes se mèlent avec brio aux anciennes toiles, statues que Massimo collectionne ou tient de sa famille. Découvrez les sublimes photos de Massimo Vitali sur son site:  Massimo Vitali ou suivez-le sur Instagram : MassimoVitali  [gallery columns="1" size="large" ids="4740"]   [gallery columns="1" size="large" ids="4743"]   [gallery columns="1" size="large" ids="4744"]   [gallery columns="1" size="large" ids="4742"] [gallery columns="1" link="none" size="large" ids="4753"]   L'église avant la transformation, [gallery columns="1" size="large" link="none" ids="4752"]   Découvrez l'intégralité du reportage sur le New York Times crédit photos: Massimo Vitali   [post_title] => Chez Massimo Vitali à Lucca [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => chez-massimo-vitali-a-lucca [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2015-08-06 14:01:21 [post_modified_gmt] => 2015-08-06 13:01:21 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://miluccia.net/?p=4733 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 19 [post_author] => 1 [post_date] => 2014-12-17 12:02:00 [post_date_gmt] => 2014-12-17 11:02:00 [post_content] =>
Peut être que le studio créatif  Be-pôles ne vous dit pas grand chose, pourtant vous connaissez tous leurs réalisations.
Be-pôles, c'est la charte graphique d'Isabel Marant, ou de Wool and the gang ou le fameux sac à papier vendu chez Merci, ou la conception du site Vestiaire Collective... mais Be-poles c'est aussi ces superbes carnets de photographies "Portraits de Villes".
Ces carnets de voyages nous font découvrir  avec beaucoup d'élégance le visage d'une ville à travers le regard d'un photographe.
 
 
Et Comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi -même, le dernier portrait sur Rio de Janeiro  par Massimo Vitali sera sous mon sapin! :)
 
 
(c) Massimo Vitali, Rio, collection Portraits de Villes, éditions be-pôles, 2014 [post_title] => Portraits de villes par Be-pôles [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => portraits-de-villes-par-be-poles [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-03-03 14:36:46 [post_modified_gmt] => 2016-03-03 13:36:46 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://milucciapq.cluster011.ovh.net/?p=19 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 2 [filter] => raw ) )