DESIGN TROTTER, TRAVEL

Design à Saint Etienne: Histoire des formes de demain

21 février 2014

La Cité du Design de la ville de Saint-Étienne est une institution assez récente – ouverte en 2005 –  qui vaut vraiment le coup d’être visitée si vous êtes fan de design.
Elle s’inscrit dans le processus de reconversion d’une ville qui a joué un rôle très important durant la Révolution industrielle. 
L’exposition actuelle fait d’ailleurs un clin d’œil à cette période phare.
Jusqu’à mi-mars, ne ratez pas l’exposition Histoire des formes de demain. Les quelques 200 pièces exposées viennent de la collection de design du Musée d’art moderne. 
On peut y voir l’évolution de la fonctionnalité des objets depuis la fin du 19e siècle jusqu’en 2000. La date de départ a été choisie car elle représente une époque particulièrement importante dans l’histoire du design : avec la Révolution industrielle, on passa d’une production de mobilier limitée et faite à la main à une production de masse accessible à tous et à l’émergence de nouveaux matériaux tels que le plastique, la fibre de verre et la résine polyester.
Vous y verrez beaucoup de chaises, depuis la traditionnelle Chaise n°14 en hêtre et rotin de Michaël Thomet, qui fut créée en 1859-60 (mais il lui a fallu 20 ans pour arriver à maitriser la technique qui résulta dans les belles courbes caractéristiques du dos et de l’assise de la chaise), jusqu’à la chaise eames DSW, symbole du modernisme avec ses lignes épurées, ses jambes qui rappellent la Tour Eiffel et son assise qui se moule aux formes du corps. 
Cette chaise fut  une des premières chaises en plastique à être fabriquée en série, dans les années 1950 – le design n’était donc plus réservé à une élite ! 
Charles Eames continua d’ailleurs à créer des meubles qui devinrent des classiques, comme le fauteuil charles eames, un incontournable dans les bureaux des directeurs et chefs d’entreprise. 
D’autres designers révolutionnaires décidèrent qu’une chaise n’a pas besoin d’avoir 4 pieds. 
Vous pourrez notamment admirer un fauteuil de Marcel Breuer fait de tubes métalliques qui font à la fois office de pieds et d’accoudoirs.

Fauteuil Eames. Photo : sailko
Chaise de Marcel Breuer. Photo: Dibe
L’exposition retrace aussi l’invention d’équipements faits pour faciliter la vie quotidienne, comme la machine à écrire et la radio portable. Dans la gamme des objets plus contemporains, on comprendra mieux les fantasmes qui sont nés dans l’imaginaire collectif la première fois que l’Homme a mis le pied sur la Lune. 
Les designers s’en sont alors donné à cœur joie avec leurs inventions « futuristes » et leurs rêves de vivre en apesanteur. 
Le fauteuil Bubble Chair d’Eero Aarnio, développé en 1968, donne un bon exemple de ce style, avec sa coque en résine acrylique transparente, son anneau de cerclage en acier chromé, et son tissu couleur argent. C’est la grande époque de la science fiction  – pensez à 2001 l’Odyssée de l’Espace – et de l’avènement de la robotique, de la nanotechnologie et des ordinateurs.

Bubble Chair. Photo : Hans B.

Et enfin dans les années 1980, le design ludique prit une place particulière, comme vous le verrez avec une création du Groupe Totem  – la Table Totem Exquis de 1982 semble sortie de l’antre de Lucifer ou Poséidon…
Une exposition à ne pas manquer !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply julie 23 février 2014 at 8:56

    Ça a l'air top ! Super intéressant ! Merci 🙂

  • Leave a Reply